Découvrez le portrait de Macha Djukic (promo 2019, Paris). Dans cette interview Macha revient avec nous sur son parcours international durant l’ISEG ainsi que sur son poste actuel de Consultante SEA chez Ad’s Up Consulting.

2AI : Bonjour Macha, vous êtes diplômée de la promo 2019, vous avez suivi le parcours international de l’ISEG avec notamment un passage au Baruch College à New-York, aujourd’hui vous travaillez en Serbie, pouvez-vous nous parler de ces deux dernières années ?

Diplômée depuis presque 2 ans, wow…
Ces deux dernières années ont été très dynamiques (contrairement à ce que la situation actuelle pourrait laisser penser).
De retour de New York, et de mon dernier semestre de Master, j’ai rejoint Toot Sweet, une start-up à Paris dans le secteur de l’événementiel, dans le cadre de mon stage de fin d’études.
Après 5 mois à leurs côtés, j’ai dû dire au revoir à la Dream Team que j’y ai rencontrée pour découvrir de nouveaux horizons, dans ma ville d’origine : Belgrade.
Étant scolarisée dans un système français depuis toujours, je cherchais une entreprise qui pourrait satisfaire mes besoins internationaux, mais dans laquelle je pourrais travailler depuis Belgrade.
Et j’ai donc trouvé la perle rare, Ad’s Up Consulting que j’ai rejoint il y a maintenant un an.
J’ai donc, après avoir pleinement profité de cinq années d’études à l’ISEG, pu intégrer le monde professionnel très vite.

2AI : Pouvez-vous nous parler de votre entreprise ainsi que de votre poste ?

Ad’s Up Consulting est une agence spécialisée dans la création et l’optimisation de campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.
Je travaille au sein d’Ads Up en tant que consultante SEA. J’ai donc un portefeuille de clients que je suis de près, et auxquels je propose des stratégies /optimisations de campagnes SEA et Social Ads.
Ce que je trouve très intéressant dans mon travail, c’est surtout la diversité des clients et des tâches que j’effectue au quotidien.
Le côté humain est également très important, et malgré le fait qu’il s’agisse du secteur digital, le relationnel reste à la base de mon poste.

2AI : Parlez-nous de votre intégration professionnelle chez Ad’s up Consulting ?

L’équipe est jeune et dynamique, je me suis donc très vite intégrée dans la vie de l’entreprise.
La qualité de la formation et du suivi m’a permis d’être à l’aise très rapidement.
Nous sommes une dizaine dans l’agence de Belgrade, ce qui nous permet de travailler dans une ambiance motivante et agréable.
Malgré la situation sanitaire dans laquelle le monde entier se trouve actuellement, nous avons réussi à en tirer le meilleur et à transformer la majorité des afterworks en après-midis/week-ends sportifs.
Blague à part, je suis très contente de m’être lancée dans le digital, premièrement car nous vivons une période difficile pour beaucoup d’autres secteurs, mais aussi car la situation dans laquelle nous nous trouvons fait évoluer le secteur du digital à une vitesse fulgurante.
Je suis donc en plein cœur d’une révolution importante, et cela me permet d’apprendre et d’évoluer in real-time.

2AI : Quels sont vos coups de cœur au quotidien ?

 La relation avec mes clients, et les constantes innovations du secteur du digital.
Quand vous suivez des clients de si près, vous devenez une extension de leur équipe.
Leur succès vous tient vraiment à cœur et vous faites partie des facteurs déterminant de leur réussite.
En ce qui concerne les innovations digitales, je pense que nous sommes tous conscients de la vitesse à laquelle ce monde évolue, et de toutes les nouveautés que cela nous apporte quotidiennement.
Donc comme je l’ai mentionné un peu plus haut, je suis vraiment contente de faire partie de cet écosystème en pleine expansion, et d’approfondir mes connaissances tous les jours.

2AI : Vous vivez actuellement à Belgrade, comment vivez-vous la crise sanitaire en Serbie ?

Cela fait déjà un an que nous sommes en période de crise sanitaire, et honnêtement je suis contente de vivre cela à Belgrade.
La situation économique du pays ne permet malheureusement (ou heureusement) pas un confinement total, comme cela a été le cas plusieurs fois en France.
Nous avons donc la chance de pouvoir profiter des salles de sport/bars/restaurants/supermarchés jusqu’à 20h.
Néanmoins, je travaille pour des clients internationaux, donc la situation n’est pas toujours facile, et il est très souvent nécessaire de se plier aux demandes des clients (et ce n’est pas toujours évident), surtout quand ce sont des acteurs de marchés très touchés par ce qu’il se passe.

2AI : Comment vous projetez-vous dans l’avenir ?

Voyager dès que possible !
Revenir un peu à Paris, car je n’avais pas planifié de quitter cette ville et mes amis pour si longtemps.
Et professionnellement, évoluer dans le digital.
Ad’s Up est une agence en plein développement dont j’espère que des opportunités seront à saisir.

2AI : Un conseil pour nos jeunes diplômés qui souhaitent s’expatrier ?

J’ai développé un goût pour la découverte depuis toute petite.
Après mon semestre à Madrid en 3ème année et mon dernier semestre à New York, j’ai très vite compris que non seulement ces expériences internationales sont professionnellement enrichissantes, mais elles sont également d’une grande valeur dans ma vie personnelle qui est d’autant plus riche en découvertes et en connaissances.
Mon conseil : profitez de vos stages durant vos années d’études pour découvrir ce qui vous plaît et vous créer un réseau, et n’ayez surtout pas peur de vous lancer dans une expérience professionnelle qui vous attire, même si elle se trouve à l’autre bout du monde.