Découvrez le portrait de Jonathan Prévereaud (promo 2000, Bordeaux). Il a été cité au cours d’un article dans le Sud Ouest « Ils inventent l’immobilier de demain ». Dans cette interview, Jonathan revient sur son parcours professionnel après l’ISEG, ainsi que sur son métier passionnant et centré sur des questions de société.

2AI : Bonjour Jonathan, vous êtes diplômé de la promo 2000, vous êtes le fondateur et dirigeant de l’entreprise Terrain du Sud, pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel en quelques mots ?

Dès l’obtention de mon diplôme, j’ai eu la chance de me voir proposer plusieurs offres d’embauche. J’ai choisi une entreprise de travaux publics sur Bordeaux qui m’avait précédemment accueilli en tant que stagiaire. J’entretenais une relation de proximité et de confiance avec le dirigeant de cette entreprise, et cela a motivé ma décision ! J’ai ensuite travaillé pour une entreprise industrielle – fabrication de groupe de filtration – pour laquelle j’étais responsable du marché espagnol. J’ai également travaillé dans la distribution automobile puis j’ai démarré mon aventure dans l’immobilier neuf au sein du Groupe HDV. Ma rencontre avec Didier VICENS, PDG du groupe HDV, a été déterminante dans mon parcours professionnel car c’est lui qui m’a associé à la création de la société Terrains du Sud. J’en suis aujourd’hui le dirigeant et l’unique actionnaire. Il s’agit une société d’aménagement qui réalise des lotissements d’habitation dans le Sud-Ouest. A ce jour, la société poursuit son développement et compte désormais 5 collaborateurs.

 

2AI : On a récemment parlé de vous dans Sud Ouest, pouvez-vous nous en dire plus sur le concept de votre entreprise (Terrain du Sud) ?

J’ai toujours été sensible aux mutations de nos métiers de l’immobilier : par passion, par curiosité et pour ne pas subir les modifications de l’environnement extérieur mais les anticiper. Mon entreprise s’attache à réaliser des aménagements qui tiennent compte des aspirations actuelles de nos clients et celles des pouvoirs publics. Nous réalisons donc avec notre réseau de partenaires (architectes, paysagistes, écologues, géomètres…) des opérations d’aménagement qui prennent en considération les enjeux environnementaux, sociaux et architecturaux actuels et à venir. Concrètement, nous apportons des solutions sur de nombreux thèmes : sobriété foncière, valorisation du patrimoine, performance énergétique et environnementale ! Notre vision de l’aménagement a été récompensé de la médaille d’or lors des challenges de l’habitat prospectif 2020 de la FFB (Fédération française du bâtiment).

 

2AI : Quels sont vos coups de cœur dans ce métier ?

Les métiers de l’immobilier neuf ont de très nombreux atouts. Nous répondons à un besoin primaire et fondamental : se loger. Pour autant, c’est aussi pour beaucoup une passion : décoration, architecture… Nos métiers demandent de nombreuses compétences techniques, juridiques, réglementaires et commerciales ! Je voudrais attirer votre attention sur un point moins perceptible mais tout aussi essentiel : le sens de notre travail quotidien. Mes collaborateurs et moi avons l’immense privilège de voir défiler sous nos yeux le déroulement d’une opération immobilière de sa phase de conception jusqu’à la livraison des logements à nos clients qui ensuite se l’approprie et y construise un bout de leur vie. A l’heure où beaucoup de salariés cherchent un sens à leur travail, nous avons la chance chez Terrains du Sud d’être témoin de chacune de nos actions ou décisions.

2AI : Quels sont vos futurs projets ? 

Je souhaite poursuivre le développement de mon entreprise et rassembler autour de moi des personnes qui apportent de nouvelles compétences à Terrains du Sud. Le défi pour notre secteur professionnel sera de concilier l’obligation de construire de nouveaux logements tout en tenant compte des enjeux sociaux et environnementaux. Le réchauffement climatique est une réalité et nous devons penser et construire chaque jour les territoires du XXIème siècle : connectés, agiles, offrant de nombreux services à la population et surtout favorisant la biodiversité. Le défi est passionnant !

2AI : Un conseil pour nos jeunes diplômés ?

Soyeux curieux, toujours ! Bannissez les préjugés ou tout ce qui pourrait limiter votre réflexion. Intéressez-vous autant à l’art qu’aux sciences de l’ingénieur, à la philosophie autant qu’au marketing.

2AI : Un petit mot de la fin ?

La remise de diplôme représente la fin d’un cycle qui va s’ouvrir sur une période exaltante qui est celle des premiers pas dans le monde professionnel. Vous devrez apprendre rapidement à vous intégrer dans un nouvel environnement et travailler en groupe. Il y a aura certainement des échecs, mais aussi de nombreux succès, sachez les valoriser.