Focus sur Antoine Cambuzat (promo 2023, Bordeaux) et Sarah Zola (promo 2022, Paris) nos deux stagiaires 2AI qui nous racontent leur expérience au sein de l’Association.

 

– Présentez-vous en quelques mots ?

Antoine : Bonjour, je m’appelle Antoine Cambuzat et je suis étudiant en troisième année à l’ISEG Bordeaux.

Sarah : Bonjour, je m’appelle Sarah Zola et je suis étudiante en quatrième année en spécialisation Marketing et Communication internationale à l’ISEG Paris.

 

– Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre fonction au sein de l’association 2AI ?

A : Au sein de l’association 2AI, j’ai exercé la fonction de chef de projet. J’assistais la secrétaire nationale 2ai Béatrice Vendeaud au quotidien. L’objectif de ce stage était de mettre en lumière et de développer les diverses activités de l’association et notamment l’écriture d’articles et le relai sur les réseaux sociaux.

S : Comme Antoine, ma fonction fut celle de chef de projet, nous nous partagions les différentes missions 2AI et faisions équipe. Alors qu’il s’occupait pleinement des partenariats et des conférences, j’étais en charge de développer nos clubs à l’étranger.

 

– Votre mission préférée lors de votre stage ?

A : La mission que j’ai particulièrement apprécié a été d’animer une réunion avec de potentiels partenaires 2AI. Le fait de diriger, intervenir, présenter la philosophie de l’ISEG et de 2AI a été un bon exercice d’expression orale et de synthèse.

S : Mon coup de coeur durant ce stage fut la mise à jour de notre mode d’emploi, la création de visuels pour illustrer les textes, la création d’une présentation, pour finir en beauté sur l’animation de ce didacticiel.

 

– Quelles sont les qualités requises d’un bon.ne stagiaire ?

A : Un.e stagiaire doit être impliqué.e, curieux avec l’envie de bien faire. Il ne doit pas hésiter à poser des questions en cas d’incompréhension et de se concerter avec l’équipe quand il/elle a des questions.

S : La clé pour un.e bon.ne stagiaire est de ne pas oublier que nous sommes juste des stagiaires, nous sommes là pour apprendre de nos erreurs.

 

– Un petit mot pour la fin ?

A : C’était très instructif de travailler dans les coulisses de l’Association des Anciens. Quand on est étudiant, on ne se rend pas toujours compte du potentiel du réseau.

S : J’ai adoré pouvoir interagir avec des Anciens et ambassadeurs, qui avaient pleins de choses à partager. Mon conseil serait : soyez ouvert aux opportunités qui s’offrent à vous ! Et j’ajouterai que nous cherchons d’ailleurs des étudiants pour prendre la relève en septembre, alors n’hésitez pas à postuler directement sur le Career Center.