2AI : Bonjour Corentin Hue (promo 2019, Nantes), vous êtes chargé de communication chez France générosités. Pourquoi avoir intégré ce syndicat professionnel des associations et fondations qui font appel à la générosité du public ?
Depuis le début de mes études en BTS à Vitré puis en MBA à l’ISEG Nantes, j’ai souhaité me spécialiser dans la communication et le marketing des associations. J’ai alors eu l’occasion de travailler en stage pour la Fédération Française des Banques Alimentaires, le Secours Catholique-Caritas France puis Handicap International. Durant mes expériences, j’ai pu découvrir l’écosystème des organisations d’intérêt général.
Un jour, j’ai découvert une campagne de communication qui s’appelait « Donner Fait Du Bien ». La vidéo de la campagne se fondait sur une expérience sociologique guidée par Mickaël Mangot (spécialiste de l’économie du bonheur et enseignant à l’ESSEC) qui consistait à donner de l’argent à un groupe de personnes puis à leur proposer un choix simple : garder l’argent ou le donner. L’étude a alors démontré que le don procurait du plaisir, des émotions positives et un bien-être durable.
Quand j’ai vu la campagne réalisée par le syndicat France générosités, j’ai eu envie de travailler sur ces questions du don. Deux ans plus tard, j’étais alors en stage de fin d’étude, puis en CDD et en CDI pour France générosités. Je m’occupe même maintenant de la campagne qui a remplacé Donner Fait Du Bien et qui s’appelle « Vos Dons Agissent ».

2AI : Pouvez-vous nous en dire plus sur France générosités et votre fonction ?
France générosités a pour mission, depuis 1998, de défendre, d’étudier, de promouvoir et développer les générosités en France avec ses 128 organisations d’intérêt général membres (Médecins sans frontières, Action contre la Faim, Handicap International, Croix-Rouge Français, Fondation des Hôpitaux, Institut Pasteur, Greenpeace, WWF France, AFM-Téléthon, Fondation Notre Dame, Philharmonie de Paris…).
En tant que chargé de communication et de projet digital, mon travail consiste à :
1. Réaliser la communication institutionnelle du syndicat,
2. Gérer la promotion de la générosité avec la plateforme Infodon.fr et la campagne annuelle #VosDonsAgissent,
3. Et d’accompagner nos 128 organisations membres à travers le digital et l’innovation dans la collecte de fonds, comme dans les nombreux groupes de travail.
La plateforme Infodon que j’avais refondue en 2019 et que j’anime depuis a d’ailleurs atteint 1 million de pages vues en 2021 et ces jours-ci, le Gouvernement considère que “Le site Infodon porté par France générosités représente un intermédiaire solide et fiable” !

2AI : Un coup de cœur dans votre métier ?
Mon coup de cœur c’est la capacité d’innovation, de résilience et d’adaptation du secteur associatif et du fundraising. Avec près de 2 millions de salariés, 5 millions de donateurs, 104 000 entreprises mécènes et 360 000 associations et 4 600 fondations concernées par la générosité, ainsi que 8,5 milliards de générosités, c’est une force importante dans notre pays.
En étant salarié du syndicat France générosités, je suis au cœur de l’action de 128 organisations et en échange quotidien avec plus de 2 000 salariés sur les sujets environnant la générosité avec une richesse de métiers et de problématiques (webmarketing, influence, juridique, fiscale, communication, développement, administrative et financière…).
Sur la partie digitale, j’ai également l’opportunité de travailler et d’accompagner les membres sur l’innovation : modes de paiements et nouveaux canaux de dons (Paypal, Google/ Apple Play, virement instantané, cryptomonnaie, vocal fundraising, don par SMS,…) adaptation et optimisation face aux contraintes réglementaires (DSP2, RGPD,…), nouveaux réseaux (TikTok, Twitch) et outils de fundraising, synergies collectives sur le webmarketing (exclusions SEA…), etc.

2AI : Vous participez actuellement aux côtés de l’IAA (International Advertising Association) à une opération mobilisation Communication Ukraine pour susciter des dons, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
A l’initiative de l’International Advertising France, en coopération avec France générosités, les acteurs de la communication française s’unissent pour un appel au don au profit des victimes de la tragédie ukrainienne.
Agences, médias, marques, plateformes, associations, avec le soutien des syndicats professionnels et autorité de régulation du secteur (UPE, ACPM, UDECAM, ARPP, ADETEM, AACC, SRI, IAB, APACOM…) participent à cette mobilisation exceptionnelle afin de soutenir financièrement les associations et fondations qui œuvrent pour aider ceux qui souffrent : « #JeSuisUtile »
Pour être utile, maintenant, la plateforme infodon.fr/ukraine informe et met en relation avec les organisations mobilisées sur les urgences, permettant ainsi de pouvoir soutenir leurs initiatives.
De nombreux médias et diffuseurs relaient actuellement cette campagne de sensibilisation et mobilisation en online, en offline et même dans le métaverse.

2AI : Un conseil pour nos étudiants qui souhaitent travailler dans une organisation « For Good ».
Le secteur associatif offre de nombreuses opportunités professionnelles et une richesse de métiers pour la plupart méconnus du grand public comme le fundraising. En perpétuelle évolution et innovation, les métiers et responsabilités proposés permettent d’être à l’avant-garde de nos métiers, de concilier valeurs et épanouissement professionnels et d’évoluer rapidement !
N’hésitez pas à vous renseigner sur ces métiers, spécialités et sur les nombreuses opportunités professionnelles proposées sur notre site francegenerosites.org/espace-emploi, celui de l’Association Française des Fundraisers, de Coordination Sud, Job that Make Sens ou encore Carenews…
Et surtout, mon petit conseil perso : une organisation du secteur vous intéresse ? Contactez-la directement ! Je n’ai jamais répondu à une seule offre d’emploi, j’ai toujours réalisé des candidatures spontanées dans les structures qui m’intéressaient !