Découvrez le portrait de Caroline Germain (promo 2004, Paris), qui a récemment co-fondé Firefly Accompagnement. Elle souhaite partager son expérience avec la communauté des Anciens ISEG. 

 

Quel a été votre parcours depuis votre sortie de l’ISEG ?

Après mon diplôme, j’ai été embauchée dans l’entreprise où j’ai effectué mon stage de fin d’études. C’est ainsi que j’ai commencé ma carrière dans la grande distribution, où j’ai été responsable commerciale pour plusieurs grandes marques. Puis, je suis passée du côté des enseignes où j’ai travaillé pour Lidl comme responsable des ventes secteur puis pour Auchan Super où j’ai été directrice de magasin.

À la naissance de mon premier enfant, n’ayant plus envie d’être dans la gestion opérationnelle de points de vente, je suis devenue formatrice, toujours dans le secteur de la grande distribution.

Après 10 ans dans la formation, j’ai enfin décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale et j’ai créé, avec mon associée, Firefly Accompagnement.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre fonction et votre entreprise ?

Firefly Accompagnement est un cabinet de conseil en évolution professionnelle qui propose des bilans de compétences, bilans d’orientation et de l’outplacement.

Notre ambition est d’aider les personnes à trouver les réponses aux questions qu’elles se posent sur leur trajectoire professionnelle. Nous sommes leur partenaire dans le développement et l’évolution de leur carrière.

Quant à moi, j’ai la double casquette chef d’entreprise et consultante en évolution professionnelle.
Je découvre chaque jour les joies de l’entrepreunariat mais je suis également là pour accompagner les personnes qui cherchent leur voie ou leur nouvelle voie, en les aidants à prendre du recul et à se poser des questions sur leurs motivations, intérêts professionnels, contraintes, compétences afin de construire un projet professionnel réaliste et motivant.

Quelles missions aimez-vous le plus ?

Du lycéen de 16 ans qui ne sait pas quoi faire dans la vie, au cinquantenaire qui ne sait plus pourquoi il fait ce métier, en passant par le jeune parent dont les priorités viennent de changer à la naissance de son premier enfant; ce que j’aime, c’est accompagner la personne dans ses réflexions et être là, lui apporter un soutien méthodologique et logistique.

La finalité : construire ensemble un plan d’action efficace qui lui permettra d’atteindre son objectif et de se réaliser professionnellement mais aussi personnellement.

Votre meilleur souvenir à l’ISEG ?

Nous avions fait un jeu d’entreprise avec des étudiants de spécialités différentes. Cela a été l’occasion, d’utiliser ce que l’on avait appris, de rencontrer des étudiants d’autres expertises et d’avoir le sentiment de participer à un projet concret par de la mise en pratique.

Cela reste une expérience structurante et je pense que c’est à ce moment-là, que j’ai pris conscience de ce que pouvait être la vie en entreprise mais aussi de la notion de complémentarité des profils.

Avez-vous un conseil pour nos futurs et jeunes diplômés ?

Poser cette question à une consultante en évolution professionnelle, ne peut amener qu’une seule réponse : mon conseil est de choisir une voie, une branche ou un métier en lien avec leurs motivations et qui fait sens pour eux.
Le reste viendra avec !