Diplômé d’un master en marketing et communication à l’ISEG Toulouse, Sébastien Amsellem est aujourd’hui Directeur commercial chez Nike à Paris. Diplômé en 1998, Sébastien est entré chez Nike en 2004 pour ne plus en sortir. Son aventure débute en tant que “Responsable adjoint Service client”, en passant par “Responsable des opérations commerciales”, “Directeur des opérations en France”, “Responsable de la stratégie digitale commerciale”, “Directeur de la transformation du marché”, il est aujourd’hui “Directeur de la planification des ventes” en Europe et “Directeur commercial” en France. Un run pas comme les autres…  

 

Bonjour Sébastien, cela fait maintenant 15 ans que vous travaillez chez Nike, comment cela se passe après tout ce temps ?  

Comme tous les leaders mondiaux – Nike se remet en question à chaque instant – donc rentrer chez Nike c’est l’assurance que les choses vont changer régulièrement, et ça me correspond très bien. J’ai eu la chance de pratiquer près d’une dizaine de jobs dans des fonctions différentes et des pays différents. Aujourd’hui directeur commercial je me concentre sur la construction du marché du sport de demain en tentant de faciliter et de favoriser la pratique du sport pour tous. 

 

Je vois que vous avez été dans plusieurs postes différents chez eux, lequel avez-vous préféré ?  

Difficile à dire, d’une manière générale on se doit d’être au plus proche de nos consommateurs et de l’évolution de leurs comportements – ce qui nous amène à apprendre tous les jours que l’on soit au marketing ou dans le commercial.  Mais j’ai adoré mon rôle en tant que Responsable de la stratégie de Distribution pour la France il y a quelques années. Notamment pour la diversité des sujets ainsi que des partenaires avec qui j’ai collaboré pour construire l’avenir.   

 

Quel poste serait le plus intéressant pour des jeunes étudiants en Marketing et communication ?  

Je pense que démarrer au sein de nos catégories comme Brand Specialist permet une immersion dans le monde Nike, du sport et de celui de nos consommateurs. L’expérience peut être très intense pour un fan de Football travaillant dans la catégorie Football ou pour un fan de Sneakers travaillant dans la catégorie Sportswear..   

 

A quoi pensiez-vous, une fois diplômé de l’école ?  

Avoir une expérience à l’étranger ! J’étais intéressé par une expérience de vie plus qu’une expérience professionnelle. Au final Nike m’a donné les deux.   

 

Un parcours rare qui ne va pas s’arrêter là ! Nous lui souhaitons bonne route et bon running.

Découvrez son profil Linkedin ici !