Interview de notre ancienne étudiante, Amina Alouini, avec Agathe Verguin, Chargée de Communication Digitale de l’ISEG !

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Amina Alouini, j’ai 27 ans et je suis diplômée de l’ISEG – promo 2019. J’ai d’abord intégré l’école à bordeaux, en admission parallèle, avant de rejoindre le campus de Toulouse pour y terminer un master spécialisé en Marketing et développement commercial, en alternance.

 

Qu’est-ce qui t’as donné envie de te lancer dans l’entrepreneuriat ?  

Pour être honnête, principalement la volonté de trouver une solution « rapide » à ma recherche d’emploi, pas évidente en période de crise. Les différents options d’aide à l’entrepreneuriat mises à disposition en France, permettent de se lancer assez facilement. Il est important d’avoir conscience que la solution vient le plus souvent de nous. Il ne faut pas attendre à ce qu’on nous apporte des idées ou des pistes, mais plutôt les trouver par nous-même malgré les difficultés. En dehors du contexte particulier, le fait d’avoir une double culture Franco-Tunisienne m’a toujours donner envie de développer une activité professionnelle, entre mon pays de naissance et mon pays de résidence.

 

Parles-nous de ton projet ! 

Mon projet consiste à importer de l’habillement à usage médical. Ceux-ci sont fabriqués en Tunisie, au sein même de l’entreprise familiale. En effet, mes parents travaillent dans le milieu depuis des années.

Amina-Alouini-ISEG-alumni-projet

L’idée m’est venue « grâce » au contexte actuel. C’est pénible de voir tous ces produits en pénurie en France alors qu’ils s’en fabriquent des milliers d’exemplaires, tous les jours, au sein de l’usine familiale en Tunisie. Je me suis donc dit que je pouvais contribuer positivement à la lutte contre la pandémie en France.  Ainsi, je fais le relais entre le pays de fabrication, la Tunisie et les pays dans le besoin de matériel. La distribution s’effectue partout en Europe mais principalement en France.

 

Un mot à propos de ton cursus à l’ISEG ?

Mon parcours à l’ISEG m’a permis d’identifier mes points forts ainsi que mes centres d’intérêt. Plusieurs cours et sessions de coaching m’ont vraiment marqué notamment lors de mon année à Bordeaux. Je peux citer entre autres, l’atelier Lego avec Annie Fortin, les ateliers de Sophie Cheylac ; ou l’échange que j’ai eu avec Marc Drillech, le Directeur Général du Groupe IONIS, le jour de son intervention pour nous présenter le tome 1 de son livre Brand success. Ces rencontres, avec des personnes représentant des marques et des entreprises connues à l’échelle mondiale, m’ont permises de me projeter et de réfléchir à mon propre projet. C’est effectivement toujours intéressant de s’inspirer des success stories et d’apprendre des échecs des autres ! Autre chose, je tiens vraiment à remercier toute l’équipe pédagogique au sein du campus de Bordeaux. Elle a fait en sorte que les cours et les ateliers soient toujours innovants, fun et surtout avec des intervenants à très haut potentiels. Quant à Toulouse, beaucoup de choses ont été mises en place pour épauler notre promotion, en cette période de crise inédite.

 

Un conseil à donner aux étudiants ?

Pendant les situations difficiles on ne peut compter que sur soi même ! La solution et le changement ne viennent que de l’intérieur ; et même si on ne voit pas la solution dès le début, quand on commence à creuser, le chemin s’éclaircit et on finit toujours par trouver ce que l’on cherche.

 

Merci Amina d’avoir répondu à toutes les questions ! Et merci Agathe 🙂