Photo Benoît Havel

 

  • Vous avez créé NOMAD COMMUNICATION, une entreprise de conseil web franco-canadienne. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre activité ?

Nomad Communication se spécialise à travers 3 principaux piliers.

  1. La publicité Web.
    Nous disposons d’une large expertise à travers l’ensemble des plateformes publicitaires qui sont utilisées sur le marché aujourd’hui.
  2. La création de site internet. Site vitrine et E-commerce
  3. L’analyse et la mesure de données.
    Nous avons rapidement remarqué que sur le marché, il y a encore un manque de compréhension sur la façon de bien traquer un site internet et comment interpréter ces données.
    Ayant déjà de bonnes bases en la matière et un intérêt particulier pour l’analyse de données, nous en avons naturellement ajouté cette expertise à notre proposition de service.

Selon moi, ces 3 points forment un trio logique qui allie le design, la visibilité et la performance.

  • À quoi ressemble votre journée type ?

Ma journée type commence toujours par un bon café (ou 2) !

Par la suite, j’essaie de compartimenter au maximum ! Mon but est d’être productif et efficace. J’essaie au maximum de focaliser mon attention à travers 2 ou 3 blocs de travail précis que je répète.

  1. Dans un premier temps, je fais un tour dans mes emails afin de répondre aux demandes des clients et leur faire des suivis sur les projets en cours. En effet, le fait de travailler sur plusieurs fuseaux horaires fait que nous recevons des emails toute la journée. C’est un peu déroutant au début, mais on s’y fait vite.
  1. Je me coupe du monde. Plus de téléphone, plus d’emails et plus de notifications. (Hors urgence) Je me focalise à 100% pendant 1 à 2 heures sur le travail opérationnel.  L’idée étant d’être productif !
  1. Les meetings. Avant le Covid, beaucoup de meetings se faisaient en présentiel. Toutefois, la pandémie a changé radicalement cet aspect du travail. Je fais tout en visioconférence maintenant. Bien qu’on y perde en relation humaine, on y gagne beaucoup en productivité et opportunités d’affaires.  En effet, en 2021, être présent physiquement à côté du client n’est plus une obligation. Donc notre zone de chalandise qui s’étendait à une ville ou une région s’étend aujourd’hui à un ou plusieurs pays.

 

  • Qui sont vos clients ?

Je travaille pour 2 types de clients :

  1. Dans le premier groupe, on y trouve des clients “normaux”, qui ont créé leur entreprise dans leur secteur. Comme des e-commerçants, des hôpitaux, des vétérinaires, des plombiers ou encore des instituts de beauté… Pour eux, je fais principalement de la stratégie, de la gestion de campagne publicitaire et de la création de sites internet.
  1. Quant au 2ème groupe, ayant développé une expertise poussée en gestion de la data ainsi qu’une maîtrise avancée dans la suite 360 de Google, mon profil est recherché par de grandes agences publicitaires. En effet, j’ai la chance de pouvoir mettre en place et gérer des campagnes pour le gouvernement du Québec et du Canada, la Banque Nationale du Canada et Toyota, pour ne citer qu’eux…

 

  • Quels sont vos coups de cœur pour ce métier ?

J’ai 2 coups de cœur bien précis pour mon métier.

  1. Ce qui est beau dans notre métier, c’est qu’il évolue continuellement.  Chaque jour apporte son lot de nouveautés et de challenges. Le lundi je peux travailler sur une stratégie publicitaire multiplateforme et le mardi je peux réfléchir au design du nouveau site web avec mon équipe.
  1. C’est d’avoir l’opportunité d’aider mes clients à développer leur entreprise. En effet, encore aujourd’hui beaucoup d’aspects du web sont encore méconnus d’un bon nombre de personnes. Je prends beaucoup de plaisir à aiguiller et à générer des résultats notables chez mes clients. Leur satisfaction est sans doute ma plus grande satisfaction !

 

  •  Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour créer son entreprise dans le secteur du web et surtout pour la pérenniser ?

Je pense que les qualités à avoir évoluent avec le temps vis-à-vis des différents stades où vous allez vous trouver avec votre entreprise et bien entendu en fonction du modèle d’entreprise que vous allez choisir. Comme moi, si vous décidez de commencer de façon progressive et évoluer étape par étape, lors de la première année, nous nous devons d’être multitâches.  Marketing, relationnel, vente, comptabilité, travail opérationnel…  L’idée étant de réduire et maîtriser ses coûts durant la première période de développement.  Une fois que l’entreprise a une bonne base et est pérenne, il en vient l’étape du développement. À ce stade, nous devenons recruteur / formateur / gestionnaire d’équipe.  Je pense que l’idée d’être multitâche, d’avoir une bonne vision du chemin à parcourir et des tâches à accomplir pour pouvoir grandir me paraît indispensable.

 

  • Un conseil pour nos futurs diplômés ?

De manière générale, mon point de vue est de toujours rester en mouvement et de ne jamais rester sur ses acquis. Le web évolue tellement vite…  Si vous voulez rester bons dans votre métier, il faudra continuellement vous former et rester à l’affût des tendances. Une fois votre diplôme en poche, ayez faim, soyez passionné, poussez les portes et surtout, continuez à apprendre. Cela vous rendra meilleur dans votre travail, vous permettra de le faire plus rapidement et vous serez satisfait chaque fois que vous finirez votre journée.